""
David Guerrier et le Sextuor Alfred de Vigny
Scène du Pavillon
dimanche 2 juillet 2017 - 14:30
< retour
  • DAVID GUERRIER
    Parallèlement à une brillante carrière de trompettiste (1er prix du concours Maurice André, 1er prix du concours de l’ARD Munich, Soliste instrumental de l’Année aux Victoires de la Musique en 2004 et 2007), David Guerrier étudie le Cor au CNSM de Lyon dans la Classe de Michel Garcin Marrou puis à l’Universität für Musik Wien dans la classe de Roland Berger.
    Il sera Cor Solo à l’Orchestre National de France de 2004 à 2009 puis à l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg de 2009 à 2010.
    Il enseigne le Cor depuis 2006 au CNSM de Lyon.
    Il se produit comme Concertiste au Cor et à la Trompette en France comme à l’étranger avec des orchestres prestigieux : Orchestre National de France, Simphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Rundfunk Simphonieorchester Berlin, Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Orchestre Philharmonique de Radio France…) et sous la direction de chefs d’ orchestre tels Emmanuel Krivine, Kurt Masur, Marek Janowski… Ses partenaires de musique de chambre comptent Renaud et Gauthier Capuçon, Nicolas Dautricourt, Henri Demarquette, Martha Argerich, Bertrand Chamaillou, Nicolas Angelich, Frank Braley, Michel Dalberto, Dana Ciocarlie, Olivier Moulin, Paul Meyer, Nicolas Baldeyrou, Thierry Escaich…
    Sa discographie comporte notamment, le quatrième concerto pour Cor de Mozart avec l’ensemble Orchestral de Paris sous la direction de John Nelson et le Konzertstück de Schumann pour 4 Cors et Orchestre avec La Chambre Philharmonique sous la direction d’ Emmanuel Krivine.

  • LE SEXTUOR ALFRED DE VIGNY

Le XIXe siècle est marqué, pour les cuivres, par l’invention du piston en 1813. Cependant, en France, ce système ne réussira pas à s’imposer, les instruments « naturels » (sans pistons) étant considérés comme plus riches en couleurs sonores. L’école romantique française de cor, très réputée en Europe, va considérablement faire progresser l’écriture pour cet instrument et exploiter toutes ses possibilités.

Le Sextuor Alfred de Vigny réunit six cornistes désireux de faire revivre cette école française romantique de cor. Ils utilisent pour cela des instruments originaux, fabriqués par les grands facteurs français de l’époque, afin d’être au plus près de ce que l’on pouvait entendre dans les salons parisiens. En jouant le grand répertoire, mais aussi par la recherche de pièces oubliées, ils veulent contribuer à la sauvegarde de ce formidable patrimoine.

Distribution
David Guerriercor
Marianne Tilquincor

Marianne Tilquin débute le cor en 1994 à l’âge de sept ans au CNR de Grenoble dans la classe de Bernard Rouvière. Elle y obtient son diplôme en 2004 puis entre au CNSM de Lyon dans les classes de Michel Garcin Marrou, Michel Molinaro (de 2004 à 2006) et David Guerrier de 2006 à 2008. Cet enseignement aussi passionnant que diversifié lui permet d’obtenir un 3e prix au concours international de cor de Brno (République Tchèque) en septembre 2006. Après quelques expériences enrichissantes dans des orchestres professionnels tels que l’UBS Verbier Festival Orchestra, l’Orchestre National de France et l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Marianne intègre en novembre 2007 l’Orchestre National d’Ile de France au poste de 5e cor. En parallèle, elle a l’opportunité d’exprimer sa passion pour la musique de chambre avec le quintette à vent Aquilon qu’elle rejoint en août 2008. En 2012, elle obtient une licence de cor ancien au CNSM de Paris dans la classe de Claude Maury.

Hugues Vialloncor

Originaire de Montbrison dans la Loire, Hugues Viallon découvre la musique par l’étude du piano à l’âge de neuf ans. Chanteur à la Maîtrise de la Loire, pianiste au Conservatoire de Saint-Etienne, accompagnateur au Conservatoire de Lyon, il va obtenir plusieurs récompenses dans divers domaines : prix et perfectionnement de piano, prix de musique de chambre, prix d’écriture, de formation musicale et d’analyse et termine ce parcours par un prix d’accompagnement mention très bien à l’unanimité. C’est dans cette orientation éclectique qu’Hugues va débuter son apprentissage du cor en 1999. En 2004, il entre au CNSM de Lyon dans la classe de Michel Garcin Marrou et Michel Molinaro, succédé en 2006 par David Guerrier. Il va ainsi participer à diverses académies d’orchestres : académie du festival de Lucerne (sous la direction de Pierre Boulez), Orchestre Français des Jeunes … Il termine ses études musicales en 2008 par un prix de cor mention très bien à l’unanimité et accède la même année au poste de 2e cor à l’Orchestre Philharmonique de Radio-France. Hugues a l’occasion de travailler avec de grandes formations symphoniques françaises telles que l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de Lyon, l’Opéra de Lyon, l’Orchestre de Montpellier… L’intérêt qu’il porte aux instruments anciens lui permet de participer à des concerts avec la Chambre Philharmonique (Emmanuel Krivine), l’Orchestre Les Siècles, l’ensemble Turbulence, l’ensemble Philidor… Il se produit également en soliste : « Konzertstück » de Schumann, double concerto de Haydn, 3e concerto de Mozart et enseigne le cor, depuis 2011 au conservatoire du 9e arrondissement de Paris.

Pierre Véricelcor

Pierre Véricel commence le cor à 7 ans à l'école de musique de Caluire. Il poursuit son enseignement au Conservatoire de Lyon. C’est ensuite au CNSM de Lyon, dans la classe de Michel Garcin Marrou et de Michel Molinaro qu’il aura son premier contact avec le cor naturel. Il termine sa formation par une année de perfectionnement en Allemagne avec Francis Orval. Depuis 2003, membre de l'orchestre Les Siècles dirigé par François-Xavier Roth, il a ici l'occasion de pratiquer de manière très intensive les instruments anciens : cor naturel, à pistons et cor viennois. Pierre Vericel joue avec divers orchestres en France et à l'étranger ; Orchestre de Paris, Orchestre National de France, Lyon, Opéra de Lyon, Strasbourg, Capitole de Toulouse, Suisse Romande, Opéra de Zürich, Orchestre de Chambre de Genève notamment. Titulaire du certificat d'aptitude à la fonction de professeur de cor, il enseigne actuellement son instrument au conservatoire d'Annecy.

Anne Boussardcor

Originaire de la Sarthe, Anne Boussard débute le cor à l’âge de sept ans à l’école de musique de Laigné en Belin. Elle poursuit ses études au Conservatoire de Nantes où elle obtient le Prix de Perfectionnement, puis au Conservatoire de Rueil Malmaison où elle reçoit le Premier Prix de cor ainsi que celui de musique de chambre. En 2007, Anne Boussard est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Elle obtient son master en 2012 ainsi que le Certificat d’Aptitude à l’enseignement en 2015. Musicienne éclectique, Anne Boussard participe à de nombreux projets en soliste et en musique de chambre. Par ailleurs, elle a l’occasion de jouer régulièrement avec des orchestres nationaux tels que l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de Lyon, l’Opéra de Lyon, la Chambre Philharmonique, l’Orchestre de Chambre de Genève ...

Antoine Dreyfusscor

Antoine Dreyfuss est né en 1977. Après des études au CNR de Limoges et un Prix d’honneur, degré supérieur, du royaume de la musique (1993), il entre en 1994 au CNSM de Paris, dans la classe d’André Cazalet, où il obtient un premier prix à l’unanimité en 1998. Parallèlement, il fréquente la classe de musique de chambre de Jens McManama, où il obtient encore un premier prix à l’unanimité. La même année, il accède au poste de 1er cor solo à l’Orchestre Philharmonique de Radio-France. La musique contemporaine est aussi à son répertoire puisqu’il fait partie des ensembles L’Itinéraire et Court-Circuit avec lesquels il joue régulièrement en soliste et participe à de nombreuses créations. Il est régulièrement invité par les plus grands orchestres français et se produit également en tant que chambriste. A ce titre, il est membre du quintette de cuivre Turbulences (avec lequel il développe un travail autour des instruments d’époques) ainsi que de L’Ensemble à vent Paris-Bastille, au sein duquel il se produit régulièrement en France et à l’étranger (Philharmonie de Berlin, Concertgebouw d’Amsterdam, Wigmore Hall à Londres…). Il est titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de cor et a enseigné aux conservatoires du XVIe et IXe arrondissements de Paris.